Risultati 133

Record d'autorità
Égyptologue

Mallet, Dominique

  • IdRef.fr_068671814
  • Persona
  • 1839-06-05/1926-09-14

Égyptologue français.

Bouriant, Urbain

  • IdRef.fr_033370087
  • Persona
  • 1849-04-11/1903-06-19

Égyptologue français.

Dümichen, Johannes

  • IdRef.fr_060865466
  • Persona
  • 1833-10-15/1894-02-07

Égyptologue allemand.

Chabas, François Joseph

  • IdRef.fr_032293623
  • Persona
  • 1817-01-02/1882-05-17

Égyptologue français.

Keimer, Ludwig Joseph Gustav

  • IdRef.fr_131041045
  • Persona
  • 1892-08-23/1957-08-16

Égyptologue allemand.

Né à Hellenthal, Ludwig « Louis » Joseph Gustav Keimer est un égyptologue spécialisé en histoire naturelle et ethnologie comparée. Docteur en philosophie, en droit, en sciences politiques, c’est finalement à l’étude du vivant, en Égypte, qu’il se consacrera sa vie durant.

Formé par le botaniste et explorateur Georg August Schweinfurt, Ludwig Keimer accordait un intérêt vif aux traditions populaires et aux cultures traditionnelles. Professeur au Caire, il a dirigé le musée agricole Fouad Ier. L’importance de son œuvre fait de lui un auteur de référence par son encyclopédisme, couplé à une approche transversale et un goût de la nature.

Montet, Jean Pierre Marie

  • IdRef.fr_02703612X
  • Persona
  • 1885-06-27/1966-06-18

Égyptologue français.

Après une licence en Lettres, Pierre Montet entame des études à l'université de Lyon, sous la direction de Victor Loret.

En 1910, il est nommé pensionnaire à l'Institut français d'archéologie orientale où il reste pendant quatre ans, avant d'être mobilisé. Durant cette période, il conduit des fouilles à Abou Roach.

En 1919, il est chargé de cours à la Faculté de Strasbourg et dirige les fouilles de Byblos entre 1920 et 1924.

En 1925, il soutient sa thèse de doctorat.

Quatre ans plus tard, il entame des fouilles à Tanis, et y fait la découverte de la nécropole royale. Il travaillera sur le site jusqu'en 1956.

En 1948, il devient Professeur au Collège de France et est élu, en 1953, membre de l'Académie des Inscriptions et Belles Lettres.

De 1950 à 1956, il est le président de la Société Française d'Égyptologie et devient Président de l'Institut de France en 1963.

Distinctions : Croix de guerre et Médaille militaire ; Commandeur de la Légion d'honneur.

Lepsius, Karl Richard

  • IdRef.fr_033287740
  • Persona
  • 1810-12-23/1884-07-10

Égyptologue allemand.

Wild, Henri

  • IdRef.fr_070390576
  • Persona
  • 1902-08-27/1983-09-21

Égyptologue suisse.

Vercoutter, Jean

  • IdRef.fr_027180409
  • Persona
  • 1911-01-20/2000-07-16

Égyptologue français.

Varille, Alexandre

  • IdRef.fr_059852895
  • Persona
  • 1909-03-12/1951-11-01

Égyptologue français.

Sauneron, Serge Louis Charles

  • IdRef.fr_027123634
  • Persona
  • 1927-01-03/1976-06-03

Égyptologue français.

Serge Sauneron est né à Paris en 1927. Il a fait ses études au lycée Henri IV et à l’École Normale Supérieure.

En 1941, il accompagne Pierre Montet en Égypte comme photographe.

Pensionnaire, directeur de fouilles puis bibliothécaire, il devient directeur de l'Institut français d'archéologie orientale en 1969, fonction qu’il exerça jusqu’à sa mort tragique le 3 juin 1976 sur la route d’Alexandrie.

Il a aussi été co-directeur du Centre Franco-Égyptien d'Étude des Temples de Karnak, puis membre de l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres et de l’Institut d’Égypte.

S’il s’intéressait à tous les domaines de l’égyptologie – on lui doit l’excellent « Traité d’ophiologie » et l’essai célèbre sur « Les prêtres de l’ancienne Égypte » –, son œuvre maîtresse reste l’étude et la publication du temple d’Esna, auquel il a consacré une grande partie de son activité de chercheur. Preuve s’il en fallait de sa curiosité et de son érudition : il dirige la collection « Voyageurs occidentaux en Égypte », rendant accessible une vingtaine de relation de voyages parmi lesquelles celles de Pierre Belon et Jean-Baptiste Kléber.

Sainte Fare Garnot, Jean Henri Marie André Michel

  • IdRef.fr_060546689
  • Persona
  • 1908-07-26/1963-06-20

Égyptologue français.

Né en 1908, disciple d'Alexandre Moret et de Gustave Lefebvre, Jean Sainte-Fare Garnot a dirigé l'Institut français d'archéologie orientale de 1953 à 1959.

Revenu à Paris, il enseigna à la Sorbonne et à l'École Pratique des Hautes Études.

Parmi ses travaux fondamentaux, citons « L'Appel aux vivants dans les textes funéraires égyptiens » et « L'Hommage aux dieux d'après les textes des Pyramides ». Il était correspondant de l'Institut de France et président de la Société Française d'Égyptologie.

Mariette, François Auguste Ferdinand

  • IdRef.fr_030787130
  • Persona
  • 1821-02-11/1881-01-18

Égyptologue français, conservateur au musée du Louvre, fondateur et directeur du Service des Antiquités de l'Égypte.

Carrière :
1821-02-11 : naissance à Boulogne-sur-Mer, France
1837/1839 : aide-rédacteur à la mairie de Boulogne
1839/1841 : professeur de dessin et de français en Angleterre
1841 : baccalauréat, journalisme et enseignement à Boulogne-sur-Mer
1843/1849 : enseignement et journalisme
1846 : première demande de mission en Égypte, refusée par le ministère de l'Instruction publique
1849 : abandon de l'enseignement ; petit emploi au musée du Louvre en tant qu'auxiliaire à la conservation des antiquités égyptiennes.
1850/1854 : Premier séjour en Égypte : fouilles du sérapéum (Saqqara) et du temple du Sphinx (Giza)
1855 : conservateur-adjoint au musée du Louvre
1857 : fouilles à Giza, Saqqara, Abydos, Thèbes, Éléphantine pour le compte du prince Napoléon
1858 : nommé directeur des travaux d'antiquités en Égypte, à la tête du Service des antiquités et ouverture de nombreux autres chantiers dans tout le pays
1859/1961: déblaiement d'Abydos, de Médinet Habou. Début des fouilles de Tanis, Saïs, Athribis ...
1861 : rayé des cadres du musée du Louvre
1863-10-16 : inauguration du musée de Boulaq
1867 : succès du pavillon égyptien de l'exposition universelle de Paris préparé par Auguste Mariette
1881-01-18 : décès au Caire, Égypte

Mariette travaille sur de très nombreux sites (Abydos, Élephantine, Giza), découvre le Sérapéum à Saqqara en 1851 et s'affaire au dégagement des grands temples de Dendara, Edfou, Esna, Médinet Habou, Deir el-Bahari ... entre les années 1860 et 1870.

Distinctions : Chevalier de la Légion d'honneur en 1852. Élevé au rang de Pacha par le Khédive Ismaïl Pacha en 1879.

Capart, Jean

  • IdRef.fr_147932815
  • Persona
  • 1877-02-21/1947-06-16

Égyptologue belge.

Risultati da 41 a 60 di 133