Affichage de 344 résultats

Notice d'autorité
Personne

Abdel Malek, Badie effendi

  • Personne
  • XXXX-XX-XX/XXXX-XX-XX

Dessinateur ayant travaillé sur les planches des volumes III et IV de la publication du temple de Dendara par Émile Chassinat.

Adams, William Yewdale

  • IdRef.fr_029855748
  • Personne
  • 1927-08-06/2019-08-22

Archéologue et anthropologue américain.

William Adams s’est principalement consacré à l’étude de la Nubie antique.

Il entame sa formation universitaire à l’âge de 16 ans à l’université de Stanford, avant de s’engager dans la Marine pour un an en 1945. Après quoi, il reprend ses études en anthropologie à l’université de Berkeley en Californie, où il obtient sa licence. Il poursuit ensuite avec un master à l’université d’Arizona. Au cours de son master, en 1955, il épouse l’anthropologue Nettie Alice Kesseler qui l’assistera dans son travail. William Adams acquiert un doctorat dans la même université, portant sur le rôle du commerce chez les Navajos. Il achève sa formation en 1957.

Par la suite, William Adams travaille pour le musée d’Arizona du Nord, documentant les environs des rivières San Juan et Colorado en prévision de la construction du barrage du Glen Canyon. En 1959, il effectue des photos aériennes au Soudan pour l’UNESCO, lors de la recherche de sites archéologiques à documenter en prévision de la construction du barrage d’Assouan. Suite à ces recherches, William Adams établit une typologie de la poterie nubienne, toujours employée de nos jours. Il est récompensé pour ses recherches sur la société nubienne par l’honneur civil le plus élevé du Soudan : la médaille de l’Ordre des Deux Nils.

De 1959 à 1966, il dirige des fouilles à Faras, Meinarti et Kulubnarti. Il collabore également avec la Société d’Exploration Égyptienne sur le chantier de Qasr Ibrim entre 1972 et 1988.

Adriani, Achille

  • IdRef.fr_028458877
  • Personne
  • 1905-04-23/1982-12-14

Archéologue italien.

Achille Adriani est un archéologue italien, diplômé de l’université de Rome, spécialisé dans l’archéologie alexandrine pour laquelle il est reconnu au niveau international.

Il débute sa carrière en travaillant pour l’Institut Italien d’Athènes pour un an avant d’être désigné inspecteur des antiquités à Naples. De 1932 à 1940, il occupe le poste de directeur du musée gréco-romain d'Alexandrie. Parallèlement, entre 1933 et 1939, il s’implique de plus en plus dans la gestion et la publication du bulletin de la Société d’archéologie d’Alexandrie. En 1940, il est rappelé en Italie pour défendre son pays durant la Seconde Guerre mondiale.

À la fin de la guerre, Achille Adriani est nommé inspecteur des antiquités de Rome jusqu’en 1948 avant de reprendre sa position de directeur de musée gréco-romain d'Alexandrie jusqu’en 1952. À partir de 1948, il commence à enseigner l’archéologie gréco-romaine à l’université de Palerme où il reste jusqu'en 1966, avant de poursuivre sa carrière à l'université de Naples puis de Rome jusqu'en 1975. Il dirige plusieurs chantiers de fouilles en Égypte, à Alexandrie, Antinoë et Aboukir.

Agha Ayat, Amin

  • Personne
  • 1XXX-XX-XX/1XXX-XX-XX

Égyptien résidant dans le temple de Louqsor à la fin du XIXe siècle. Fils de Moustapha Agha Ayat.

Agha Ayat, Moustapha

  • Personne
  • 1XXX-XX-XX/1887-XX-XX

Égyptien résidant dans le temple de Louqsor et agent consulaire d'Angleterre, de Belgique et de Russie.

Ali, Méhémet

  • IdRef.fr_161593585
  • Personne
  • 176X-XX-XX/1849-08-02

Officier ottoman gouverneur d'Égypte de 1805 à 1848.

Alliot, Maurice Ferdinand

  • IdRef.fr_05695171X
  • Personne
  • 1903-09-24/1960-10-22

Égyptologue et papyrologue français.

Maurice Alliot entre à l'École Normale Supérieure en 1923, où il suit les cours de papyrologie de Pierre Jouguet, et en sort diplômé en 1926.

Nommé pensionnaire à l'Institut français d'archéologie orientale en 1930, il est envoyé sur les chantiers de Deir el-Médina et d'Abou Roach avant d'être chargé des fouilles menées à Edfou entre 1931 et 1933.

Chargé de cours, puis maître de conférences à l'université de Lyon, Maurice Alliot est nommé professeur d'égyptologie et d'histoire de l'Orient ancien en 1937. Il obtient son doctorat en 1945 et est nommé maître de conférence d'Égyptologie de la Faculté des Lettres de Paris en 1954 avant d'être nommé professeur en 1954, poste qu'il occupa jusqu'à l'année précédant son décès.

Amélineau, Émile Clément

  • IdRef.fr_026684268
  • Personne
  • 1850-08-28/1915-01-12

Égyptologue et coptisant français.

Émile Amélineau suit une première formation pour faire partie des ordres du diocèse de Rennes. Au cours de ses études, il assiste aux cours donnés par Felix Robiou qui l’initie à l’égyptologie. Il décide alors d’étudier l’égyptologie et le copte à Paris, notamment sous la direction de Gaston Maspero et Eugène Grébaut, jusqu’en 1883. Après sa formation, il étudie des manuscrits coptes entreposés à l’université d’Oxford et de Leyde. De 1882 à 1887, il rejoint la mission archéologique française au Caire. En 1887, il décide de rompre ses vœux. Il achève sa carrière comme professeur à l’université jusqu’en 1903 puis chargé du cours d’histoire des religions à l’École Pratique des Hautes Etudes jusqu’à sa mort.

Entre 1894 et 1898, Émile Amélineau fouille à Abydos où il trouve la tombe royale de Narmer et la stèle de Djet. Toutefois, ses méthodes de fouilles et publications sont critiquées pour leur manque de rigueur scientifique, notamment par ses contemporains et ses anciens professeurs. De plus, il vend certaines antiquités ramenées d’Égypte à Paris en 1904. Il fait don du reste de ses découvertes à la Société dunoise d’archéologie de Châteaudun qui les expose dans le musée des Beaux-arts et d’histoire naturelle jusqu’à nos jours.

Andreu-Lanoë, Guillemette

  • IdRef.fr_029120497
  • Personne
  • 1948-08-03/

Égyptologue et conservatrice du patrimoine française.

Guillemette Andreu-Lanoë est titulaire d'un doctorat en égyptologie présenté à l'université de Paris-Sorbonne en 1978.

Nommée pensionnaire de l'Institut français d'archéologie orientale en 1978, elle participe aux chantiers de fouilles de l'Institut notamment à Deir el-Médina, Balat, Douch et aux Kellia.

Revenue en France en 1982, elle enseigne l'archéologie et l'épigraphie égyptienne à l'École du Louvre de 1982 à 1997. Parallèlement, elle est vacataire à la conservation du département des Antiquités égyptiennes du musée du Louvre de 1982 à 1986, chercheur à l'inventaire général des monuments et richesses artistiques de la France auprès de la conservation régionale de la DRAC d'Île de France de 1986 à 1989, ingénieur I.T.A 3A à la Direction du Livre et de la Lecture, département des bibliothèques, cellules patrimoine de 1989 à 1990 et ingénieur d'études au musée du Louvre, département des Antiquités égyptiennes de 1991 à 1997.

De 1997 à 2001, elle est conservateur, chargée de la collection archéologique au musée national du Moyen Âge-Thermes et hôtel de Cluny. En 2001, elle est nommée conservateur puis conservateur en chef au département des Antiquités égyptiennes du musée du Louvre, département qu'elle dirige de 2007 à 2014. Depuis 2015, elle est chargée de mission au département des Antiquités égyptiennes du musée du Louvre

Elle dirige le chantier archéologique de Deir el-Médina de 2003 à 2005 puis la mission du Louvre à Saqqarah de 2007 à 2014.

André, Pierre

  • Personne
  • XXXX-XX-XX/XXXX-XX-XX

Restaurateur français.

Pierre André a participé à la restauration du trésor de Tôd.

Anonyme

  • Personne
  • XXXX-XX-XX/XXXX-XX-XX

Anthony

  • Personne
  • 18XX-XX-XX/19XX-XX-XX

Directeur général des Domaines de l'État égyptien.

Anus, Pierre

  • IdRef.fr_034824383
  • Personne
  • 19XX-XX-XX/

Architecte et égyptologue français.

Pierre Anus a travaillé pour le Centre Franco-Égyptien d’Étude des Temples de Karnak.

Arkell, Anthony John

  • IdRef.fr_029682584
  • Personne
  • 1898-07-29/1980-02-26

Archéologue britannique.

Baraize, Alexandre Victor Noble

  • IdRef.fr_183299531
  • Personne
  • 1874-08-27/1952-04-15

Architecte et archéologue français.

Baraize étudie à l'école nationale des Arts et Métiers puis travaille pour la compagnie ferroviaire égyptienne. Entré au Service des Antiquités de l'Égypte, il devient Directeur de Travaux en 1912 et se voit confier de multiples travaux de restauration, notamment celui du temple d'Hatchepsout à Deir el-Bahari. Il travaille également au dégagement du Sphinx à Giza (1925-1936), à Saqqara et à Meïdoum, mais également à Abydos et Achmounein, en Moyenne Égypte.

Résultats 1 à 20 sur 344