Showing 357 results

Authority record

Wilhelm, Adolf

  • IdRef.fr_032824416
  • Person
  • 1864-09-10/1950-08-10

Épigraphiste allemand.

Strack, Max Leberecht

  • IdRef.fr_033622647
  • Person
  • 1867-09-09/1914-11-10

Historien et numismate allemand.

Leibovitch, Joseph

  • IdRef.fr_165490489
  • Person
  • 1898-06-09/1968-04-04

Égyptologue israélien.

Amélineau, Émile Clément

  • IdRef.fr_026684268
  • Person
  • 1850-08-28/1915-01-12

Égyptologue et coptisant français.

Émile Amélineau suit une première formation pour faire partie des ordres du diocèse de Rennes. Au cours de ses études, il assiste aux cours donnés par Felix Robiou qui l’initie à l’égyptologie. Il décide alors d’étudier l’égyptologie et le copte à Paris, notamment sous la direction de Gaston Maspero et Eugène Grébaut, jusqu’en 1883. Après sa formation, il étudie des manuscrits coptes entreposés à l’université d’Oxford et de Leyde. De 1882 à 1887, il rejoint la mission archéologique française au Caire. En 1887, il décide de rompre ses vœux. Il achève sa carrière comme professeur à l’université jusqu’en 1903 puis chargé du cours d’histoire des religions à l’École Pratique des Hautes Etudes jusqu’à sa mort.

Entre 1894 et 1898, Émile Amélineau fouille à Abydos où il trouve la tombe royale de Narmer et la stèle de Djet. Toutefois, ses méthodes de fouilles et publications sont critiquées pour leur manque de rigueur scientifique, notamment par ses contemporains et ses anciens professeurs. De plus, il vend certaines antiquités ramenées d’Égypte à Paris en 1904. Il fait don du reste de ses découvertes à la Société dunoise d’archéologie de Châteaudun qui les expose dans le musée des Beaux-arts et d’histoire naturelle jusqu’à nos jours.

Adams, William Yewdale

  • IdRef.fr_029855748
  • Person
  • 1927-08-06/2019-08-22

Archéologue et anthropologue américain.

William Adams s’est principalement consacré à l’étude de la Nubie antique.

Il entame sa formation universitaire à l’âge de 16 ans à l’université de Stanford, avant de s’engager dans la Marine pour un an en 1945. Après quoi, il reprend ses études en anthropologie à l’université de Berkeley en Californie, où il obtient sa licence. Il poursuit ensuite avec un master à l’université d’Arizona. Au cours de son master, en 1955, il épouse l’anthropologue Nettie Alice Kesseler qui l’assistera dans son travail. William Adams acquiert un doctorat dans la même université, portant sur le rôle du commerce chez les Navajos. Il achève sa formation en 1957.

Par la suite, William Adams travaille pour le musée d’Arizona du Nord, documentant les environs des rivières San Juan et Colorado en prévision de la construction du barrage du Glen Canyon. En 1959, il effectue des photos aériennes au Soudan pour l’UNESCO, lors de la recherche de sites archéologiques à documenter en prévision de la construction du barrage d’Assouan. Suite à ces recherches, William Adams établit une typologie de la poterie nubienne, toujours employée de nos jours. Il est récompensé pour ses recherches sur la société nubienne par l’honneur civil le plus élevé du Soudan : la médaille de l’Ordre des Deux Nils.

De 1959 à 1966, il dirige des fouilles à Faras, Meinarti et Kulubnarti. Il collabore également avec la Société d’Exploration Égyptienne sur le chantier de Qasr Ibrim entre 1972 et 1988.

Gasse, Annie

  • IdRef.fr_026883260
  • Person
  • 1953-07-25/

Égyptologue française.

Borchardt, Emilie

  • Person
  • 1877-07-21/1948-10-31

Épouse de Ludwig Borchardt.

Mariette, François Auguste Ferdinand

  • IdRef.fr_030787130
  • Person
  • 1821-02-11/1881-01-18

Égyptologue français, conservateur au musée du Louvre, fondateur et directeur du Service des Antiquités de l'Égypte.

Carrière :
1821-02-11 : naissance à Boulogne-sur-Mer, France
1837/1839 : aide-rédacteur à la mairie de Boulogne
1839/1841 : professeur de dessin et de français en Angleterre
1841 : baccalauréat, journalisme et enseignement à Boulogne-sur-Mer
1843/1849 : enseignement et journalisme
1846 : première demande de mission en Égypte, refusée par le ministère de l'Instruction publique
1849 : abandon de l'enseignement ; petit emploi au musée du Louvre en tant qu'auxiliaire à la conservation des antiquités égyptiennes.
1850/1854 : Premier séjour en Égypte : fouilles du sérapéum (Saqqara) et du temple du Sphinx (Giza)
1855 : conservateur-adjoint au musée du Louvre
1857 : fouilles à Giza, Saqqara, Abydos, Thèbes, Éléphantine pour le compte du prince Napoléon
1858 : nommé directeur des travaux d'antiquités en Égypte, à la tête du Service des antiquités et ouverture de nombreux autres chantiers dans tout le pays
1859/1961: déblaiement d'Abydos, de Médinet Habou. Début des fouilles de Tanis, Saïs, Athribis ...
1861 : rayé des cadres du musée du Louvre
1863-10-16 : inauguration du musée de Boulaq
1867 : succès du pavillon égyptien de l'exposition universelle de Paris préparé par Auguste Mariette
1881-01-18 : décès au Caire, Égypte

Mariette travaille sur de très nombreux sites (Abydos, Élephantine, Giza), découvre le Sérapéum à Saqqara en 1851 et s'affaire au dégagement des grands temples de Dendara, Edfou, Esna, Médinet Habou, Deir el-Bahari ... entre les années 1860 et 1870.

Distinctions : Chevalier de la Légion d'honneur en 1852. Élevé au rang de Pacha par le Khédive Ismaïl Pacha en 1879.

Vandier, Jacques Victor Edmond Raymond

  • IdRef.fr_031681859
  • Person
  • 1904-10-28/1973-10-15

Égyptologue français.

Originaire du Nord, Jacques Vandier a étudié l'égyptologie à Paris d'abord auprès de Gustave Lefèbvre puis de Charles Boreaux. Il y rencontre sa future épouse Jeanne d'Abbadie qui l'accompagnera en Égypte, de 1932 à 1936.

Pensionnaire à l'Institut français d'archéologie orientale, il participe aux chantiers de Deir el-Médina et de Tôd.

Cependant, c'est au musée du Louvre qu'il a fait sa carrière. On lui doit, après la Guerre, la conception du nouveau parcours de la collection d’antiquités égyptiennes ; en parallèle, il mène une politique active d'acquisition.

Atteint de poliomyélite, il perd l'usage de ses jambes mais ne cesse de déployer une grande activité. À côté de ses fonctions de conservateur, il enseigne l'archéologie à l'Institut catholique de Paris et à l'École du Louvre. Il est membre de plusieurs académies, dont celle des Inscriptions et Belles-lettres. Son œuvre en fait un auteur de référence sur de nombreux sujets.

Posener, Henri Georges

  • IdRef.fr_027080099
  • Person
  • 1906-09-12/1988-05-15

Égyptologue français.

Étudiant à l'École Pratique des Hautes Études, il est nommé, en 1931, pensionnaire à l'Institut français d'archéologie orientale où il y demeure attaché jusqu'en 1939. Il travaille alors sur les sites de Tôd et de Deir el-Medina où il étudie les ostraca littéraires.

Après la Seconde Guerre mondiale, il est nommé, en 1945, directeur d'études à l'École Pratique des Hautes Études.

En 1961, il devient professeur au Collège de France - poste qu'il occupe jusqu'en 1977.

Vincent, Louis-Hugues

  • IdRef.fr_097547530
  • Person
  • 1872-08-31/1960-12-30

Archéologue français et moine dominicain établi à Jérusalem.

Il a enseigné à l’École biblique et archéologique de Jérusalem et participé à plusieurs chantiers de fouilles en Palestine.

Blondaux, Laurence

  • IdRef.fr_178725412
  • Person
  • 1967-XX-XX/

Restauratrice française.

Fairman, Herbert Walter

  • IdRef.fr_082851778
  • Person
  • 1907-03-09/1982-11-16

Égyptologue britannique.

Herbert Walter Fairman a travaillé sur plusieurs sites archéologiques d’Égypte dont Ermant de 1929 à 1931, Tell el-Amarna de 1930 à 1936, Sesebi de 1936 à 1938 et Amara Ouest de 1938 à 1939 et de 1947 à 1948.

Zivie, Alain-Pierre

  • IdRef.fr_027204227
  • Person
  • 1947-02-11/

Égyptologue français.

Results 261 to 280 of 357